Covid-19 : "Nous avons pré-commandé de quoi vacciner 100 millions de personnes", assure Jean Castex

Covid-19 : "Nous avons pré-commandé de quoi vacciner 100 millions de personnes", assure Jean Castex
Le Premier ministre Jean Castex le 1er décembre 2020 à l'Assemblée nationale.
A lire aussi

, publié le mercredi 02 décembre 2020 à 11h49

Le chef du gouvernement a assuré mercredi matin sur BFMTV/RMC que les autorités sanitaires étaient prêtes à lancer les campagnes de vaccination contre le Covid-19.

Alors que le Royaume-Uni est devenu mercredi 2 décembre le premier pays à approuver l'utilisation massive du vaccin de Pfizer/BioNTech, déployé dès la semaine prochaine, Jean Castex a estimé de son côté que l'autorisation du vaccin en France devrait avoir lieu "plutôt vers la fin décembre". 




Le Premier ministre a par ailleurs assuré que les autorités sanitaires seront prêtes. "Nous allons faire le déploiement de façon progressive.

(...) Nous avons pré-commandé par le système européen de quoi vacciner 100 millions de personnes, encore faudrait-il que le plus possible de Français accepte de se faire vacciner", a-t-il assuré sur BFMTV/RMC. De nombreux sondages montrent en effet la défiance de la population envers le vaccin

Emmanuel Macron a indiqué mardi qu'il prévoyait une campagne de vaccination en deux temps : une première vague pour les plus fragiles début 2021 puis une seconde pour un public plus large au printemps. "Il ne s'agira pas d'une stratégie de vaccination obligatoire mais d'une stratégie de conviction et de transparence", a affirmé le président de la République lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre belge Alexander De Croo. La première phase de la vaccination aura lieu "dès que possible après les homologations des autorités sanitaires européennes, entre fin décembre et début janvier", a-t-il précisé. 

Dans le même temps, Jean Castex annonçait à l'Assemblée nationale que les personnes âgées résidant en Ehpad seraient vaccinées en priorité contre le Covid-19, conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé rendues lundi. Une "catégorie" des personnels travaillant en Ehpad feront également partie de cette première vague de vaccination, a précisé le chef du gouvernement, ajoutant qu'il détaillera la stratégie gouvernementale "dès jeudi".
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.