Covid-19 : Marseille se dote de son propre conseil scientifique

Covid-19 : Marseille se dote de son propre conseil scientifique
Samia Ghali, la deuxième adjointe à la mairie de Marseille, a annoncé qu'un conseil scientifique propre à la ville allait être créer sur sa proposition.

, publié le lundi 05 octobre 2020 à 12h07

La deuxième adjointe à la mairie de Marseille Samia Ghali a annoncé lundi que le premier adjoint, Benoît Payan, avait repris sa proposition de créer un conseil scientifique autonome pour la ville, pour "ne plus être dépendants des chiffres de scientifiques parisiens". 



Marseille ne veut plus "avoir un diktat de Paris" en ce qui concerne la gestion de l'épidémie de Covid-19. Pour ce faire, la ville s'est désormais dotée de son propre conseil scientifique, a annoncé Samia Ghali lundi 5 octobre.

L'ex-candidate aux municipales Samia Ghali et deuxième adjointe à la mairie a indiqué sur Twitter que le premier adjoint Benoît Payan, avait repris sa proposition de créer leur propre instance qui "nous sera utile pour le Covid et demain pour gérer au mieux les problèmes de santé publique".




Ce conseil scientifique marseillais permettrait de "ne plus être dépendants des chiffres de scientifiques parisiens", a-t-elle expliqué lundi matin lors du conseil municipal qui a validé cette mesure, rapporte La Provence. "Vous avez raison, dotons-nous de cet outil", lui a répondu Benoît Payan, d'après qui la maire de Marseille Michèle Rubirola, médecin de profession, est "particulièrement sensible" à ces sujets. L'édile s'était notamment opposée la semaine dernière aux mesures prises par le gouvernement de fermer les bars et restaurants dans la métropole Aix-Marseille. 

"On veut maîtriser les choses"

Il s'agit de "ne plus avoir avoir un diktat de Paris" et "être en préparation et faire nous-même des propositions à Paris", a détaillé lundi matin auprès de BFMTV Samia Ghali. "Je suis désolé, mais on a affaire à des gens à Paris, avec tout le respect que j'ai pour eux, qui sont dans leurs bureaux, je ne sais où, et qui décident pour ce qui se passe à Marseille, sans savoir exactement ce qu'il se passe", s'est agacée l'élue, dénonçant "un cirque" et des "incohérences totales". "On veut aussi maîtriser les choses, on veut aussi être en capacité d'apporter des réponses claires à l'Etat", a-t-elle martelé.

Si on ignore encore la composition de ce conseil scientifique, Samia Ghali a assuré que le controversé Pr Didier Raoult sera de la partie. "C'est sûr qu'il le sera, je ne peux pas imaginer qu'il ne soit pas là", a-t-elle affirmé, mettant en avant "un grand chercheur" qui "mérite le respect de tous". Elle a également dit souhaiter que Michèle Rubirola en soit la présidente. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.