Covid-19 : les réouvertures à la mi-mai ne sont qu'une "hypothèse", selon Bruno Le Maire

Covid-19 : les réouvertures à la mi-mai ne sont qu'une "hypothèse", selon Bruno Le Maire
Bruno Le Maire, le 8 avril 2021, à Paris

publié le mercredi 14 avril 2021 à 11h10

Le ministre des Finances refuse de "donner un calendrier", malgré l'objectif fixé par Emmanuel Macron fin mars.

"Je ne donnerai pas de calendrier". Invité de RMC/BFMTV mercredi 14 avril, Bruno Le Maire a refusé de confirmer le cap d'une réouverture progressive des terrasses, commerces et lieux culturels à partir de la mi-mai.

Cette échéance avait été évoquée par Emmanuel Macron lors de son allocution de fin mars, comme le point de départ d'un redémarrage des activités paralysées par la crise sanitaire.

"Dès la mi-mai, nous recommencerons à ouvrir avec des règles strictes certains lieux de culture, nous autoriserons sous conditions l'ouverture de terrasses et nous allons bâtir entre la mi-mai et le début de l'été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport, les loisirs, l'événementiel et nos cafés et restaurants", avait ainsi déclaré le président de la République, le 31 mars dernier.


"Le 15 mai fait partie des hypothèses, mais on suit l'évolution sanitaire. C'est sur cette base là que les décisions sont prises (...). Le ministre des Finances ne prend pas de décision sur les calendriers", a pour sa part déclaré Bruno Le Maire, mercredi 14 avril. Le patron de Bercy "ne confirme pas" cette date, à la veille d'une réunion préparatoire à la réouverture des lieux fermés en raison des restrictions sanitaires. "Je souhaite que la réouverture se fasse sur des bases sanitaires solides", a commenté à ce sujet le ministre.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.