Covid-19 : "Le quoi qu'il en coûte, c'est fini", annonce Bruno Le Maire aux chefs d'entreprises

Covid-19 : "Le quoi qu'il en coûte, c'est fini", annonce Bruno Le Maire aux chefs d'entreprises
Bruno Le Maire à Paris, le 25 août 2021.

publié le mercredi 25 août 2021 à 15h51

"Nous avons protégé les salariés, évité la vague de faillites et de chômage", a souligné le ministre. Mais maintenant que l'économie française repart, l'État va cesser de dépenser sans "compter l'argent public".

"Je le dis, le quoi qu'il en coûte, c'est fini".

Le ministre de l'Économie a annoncé, mercredi 26 août,, que le gouvernement allait cesser le soutien absolu de l'État à l'ensemble des secteurs de l'économie, dans le cadre de la pandémie.

"Que les choses soient très claires entre nous, nous avons protégé notre économie, a-t-il expliqué à l'occasion de la Rencontre des entrepreneurs de France du Medef. Et nous avons fait ce choix collectivement. Je n'entends pas beaucoup de voix d'ailleurs pour critiquer les choix stratégiques du gouvernement pendant cette crise."


"Nous avons protégé les salariés, évité la vague de faillites et de chômage qui se serait soldée non seulement pas une crise économique mais par une crise politique digne de celle des années 30", a-t-il martelé. "Donc nous n'avons pas compté l'argent public parce que c'était responsable de le faire. Mais maintenant que l'économie française redémarre, que nous avons des perspectives de croissance à 6%, je le dis, le quoi qu'il en coûte, c'est fini", a assuré Bruno Le Maire.

"Nous sommes passés au sur mesure, nous continuerons à soutenir ceux qui en ont besoin", a ajouté le ministre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.