Covid-19 : le président de la région Paca pas favorable à un confinement le week-end à Marseille

Covid-19 : le président de la région Paca pas favorable à un confinement le week-end à Marseille
Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur le 28 septembre 2021 à Paris.

, publié le mercredi 03 mars 2021 à 11h05

Pour Renaud Muselier, la situation sanitaire dans les Bouches-du-Rhône n'est pas comparable à celle des Alpes-Maritimes, déjà soumise à un confinement le week-end depuis la semaine dernière.

Alors que l'exécutif doit trancher mercredi 3 mars en Conseil de Défense sur le sort des 20 départements placés en "surveillance renforcée" au Covid-19, le président de la région Provence Alpes-Côte d'Azur Renaud Muselier ne souhaite pas que Marseille et les Bouches-du-Rhône, qui fait partie des départements à surveiller, soit soumises à un confinement le week-end, comme c'est déjà le cas dans le département voisin des Alpes-Maritimes.




"Je n'y suis pas favorable" pour Marseille, a déclaré l'élu Les Républicains mardi matin sur BFMTV-RMC. "Je dis non, compte tenu du fait que vous avez des critères (...) très clairs : taux d'incidence, au-dessus de 250 il y a danger, on est à 320; au-dessus de 10% de taux de positivité, il y a danger, on est à 8, alors qu'on était à 19 en novembre, et vous avez le dernier volet qui est le nombre de patients en réanimation, au-dessus de 80%, il y a danger, on est à 80%", a-t-il détaillé. 

Renaud Muselier a par ailleurs ajouté que sa "cartographie" des eaux usées de la région avait permis d'identifier les potentiels risques de circulation du virus par ce biais.

"Nous sommes en jaune et en orange à Marseille", a-t-il précisé, soit un niveau de dangerosité relativement faible par rapport à d'autres villes françaises, selon lui. "Nous sommes en jaune à Toulon et nous sommes en rouge vif dans les Alpes-Maritimes. Donc c'est trois traitements très différents, donc ça ne nécessite pas la fermeture les week-ends", a-t-il conclu.

Le président de la région est par ailleurs défavorable au couvre-feu à 18 heures, dont il juge l'efficacité "relative". Ce dispositif lui paraît "nécessaire à 20 heures, mais il n'y a aucune preuve que ça fonctionne bien et que ça améliore la lutte contre la circulation" du virus de 18 à 20 heures.

Lundi, la maire PS de Paris avait également exprimé son opposition à un confinement le week-end dans la capitale, une idée "inhumaine" selon elle. A l'inverse, la maire de Calais a estimé que des "mesures devaient être prises" dans le Pas-de-Calais, où le préfet veut instaurer le confinement le week-end pendant trois semaines. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.