Covid-19 : l'exécutif n'exclut pas de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants

Covid-19 : l'exécutif n'exclut pas de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants
Le ministre de la Santé Olivier Véran le 4 mars 2021.

, publié le vendredi 05 mars 2021 à 08h47

Le ministre de la Santé va envoyer une lettre à l'ensemble des professionnels de santé "pour les inciter très fortement à se faire vacciner" et si cela ne suffisait pas n'exclut pas une saisine du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) sur le sujet de l'obligation vaccinale.





Faut-il rendre la vaccination contre le Covid-19 obligatoire  pour les soignants ? Prioritaires, ils sont seulement 30% à s'être fait vacciner, ce qui suscitent la colère de certains médecins, d'autant que le Covid-19 est devenu la première maladie nosocomiale en France. Sachant que l'injection est potentiellement efficace pour limiter les contaminations, "si cette prévention n'est pas faite, elle devient une faute professionnelle", a lancé mardi sur France Inter le Pr François Chast, ancien chef de la pharmacie de l'hôpital Necker (Paris).

Jeudi soir 4 mars, le Premier ministre Jean Castex les a appelés "solennellement" à se faire vacciner "très rapidement", pour permettre notamment le retour d'une "vie sociale apaisée" dans les ephad et un assouplissement "du droit de visite pour les familles". 

Face au peu d'engouement du personnel soignant à se faire vacciner, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi qu'il enverrait vendredi une lettre à l'ensemble des professionnels de santé "pour les inciter très fortement à se faire vacciner".

"Je pense que ce sera suffisant" car "le temps de la réticence est derrière nous", mais dans le cas contraire, il a évoqué une éventuelle saisine du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) sur le sujet de l'obligation vaccinale. "Les soignants ont pu hésité avant de se faire vacciner et c'est leur droit. Mais aujourd'hui je les enjoins à se faire vacciner pour eux, et pour leurs malades", a-t-il insisté vendredi matin sur BFMTV. "Je suis convaincu que le taux de couverture va augmenter (...) Si ce n'est pas, le cas je saisirai le Comité consultatif d'éthique national (...) Ça pourra aller jusqu'à la vaccination obligatoire", a-t-il prévenu. 

"On va faire en sorte que la confiance, la responsabilisation fonctionnent. Évidemment, tous les scénarios restent sur la table. Tout est sur la table par principe", a de son côté commenté le porte-parole du gouvernement Gabriel Atta vendredi sur franceinfo. 

Selon Les Echos, Emmanuel Macron souhaiterait rendre obligatoire la vaccination pour les soignants. Une piste évoquée lors du conseil de défense mercredi, mais pas encore tranchée, selon le quotidien. 

Favorable à cette option, le Pr Gilles Pialoux a rappelé lundi sur franceinfo que ce ne serait "pas la première vaccination obligatoire" pour les personnels des hôpitaux et des Ehpad, déjà tenus d'être immunisés contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et l'hépatite B.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.