Covid-19 : l'Elysée et Matignon font tout pour éviter les contaminations

Covid-19 : l'Elysée et Matignon font tout pour éviter les contaminations
Le Premier ministre Jean Castex reçoit masqué le président de la Polynésie française Edouard Fritch à Matignon, le 3 octobre 2020.

, publié le mercredi 14 octobre 2020 à 11h34

Pour ne pas être à nouveau isolé, comme il l'avait été après avoir été cas contact du patron du Tour de France testé positif, le Premier ministre Jean Castex est particulièrement vigilant et ne propose plus de café ou de boissons en marge de ses entretiens et tous ses interlocuteurs doivent garder leur masque. 




Alors que l'épidémie de Covid-19 repart à la hausse en France, l'Elysée et Matignon suivent scrupuleusement les gestes barrières et la distanciation sociale qu'impose la crise sanitaire, révèle mercredi 14 octobre France Inter. Les déjeuners entre Emmanuel Macron et Jean Castex ont été adaptés : lors de leurs tête-à-tête, le président et le Premier ministre sont espacés de trois mètres. 

Dans le palais présidentiel, le Conseil des ministres se tient désormais dans la salle des fêtes et non plus dans le salon Murat, trop exigu. A Matignon, Jean Castex met également tout en oeuvre pour éviter d'être de nouveau isolé, comme lorsqu'il était "cas contact" du patron du Tour de France, Christian Prudhomme, testé positif.

En privé, il salue ses ministres avec le coude. 

Le chef du gouvernement ne propose par ailleurs plus de café ni de boisson lors de ses rendez-vous et tous ses interlocuteurs doivent garder leur masque. C'est ce qu'il a imposé la semaine dernière à Edouard Fritch, président de la Polynésie française, ce qui lui a permis de ne pas se confiner après que ce dernier a été testé positif au Covid-19 deux jours après leur entretien

Pas de test préventif pour le couple exécutif

Le Premier ministre, tout comme le chef de l'Etat, ne passent pas de tests préventifs, sauf avant un déplacement à l'étranger. La dernière fois qu'Emmanuel Macron a été testé remonte à la fin du mois de septembre, avant son déplacement en Lituanie et Lettonie. "Tant qu'il n'a pas de symptôme, et qu'il n'est pas déclaré cas contact, il n'est pas testé", précise l'Elysée. Jean Castex sera de son côté testé avant ses déplacements à Berlin ou Bruxelles.  

Les ministères sont également concernés par ces mesures préventives, notamment lors de réunions. "C'est un casse-tête, il faut sans cesse adapter le mobilier, sortir son mètre pour respecter les bonnes distances", rapporte un conseiller. A l'Assemblée nationale, depuis que Paris est passé en zone d'alerte maximale, la jauge est limitée à 50%, et seuls la moitié des ministres peuvent participer à la séance de questions au gouvernement. Ils occupent un siège sur deux, comme les députés, et s'expriment avec leur masque.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.