Covid-19 : Jean Castex assume de se rendre "impopulaire"

Covid-19 : Jean Castex assume de se rendre "impopulaire"
Jean Castex, le 10 décembre 2020, à Paris

, publié le mardi 15 décembre 2020 à 12h08

Nommé au coeur de la crise du Covid-19, le Premier ministre martèle sa volonté de "rester conforme" à ses intentions de début de mandat.

"Je suis dans le feu de l'action". Interrogé mardi 15 décembre sur sa ligne de conduite en tant que Premier ministre, Jean Castex a assumé sur Europe 1 ses décisions "impopulaires" prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus.

"C'est pas ma tendance naturelle" d'entres dans les foyers des gens, a répondu le chef du gouvernement à une question sur les choix de l'exécutif qui ont un impact dans la vie quotidienne des Français.

"Je suis Premier ministre de mon pays au moment où celui ci est confronté à une crise inédite et très grave. Je dois prendre mes responsabilités!", insiste t-il. "Dès le premier jour, j'ai tenu un discours de responsabilisation", a t-il expliqué. Cette crise sanitaire est un défi collectif. Chacune et chacun dispose d'une part pour lutter contre l'épidémie". "Si vous cherchez à me faire dire si fermer un théâtre, un restaurant rend impopulaire, vous avez sûrement raison !". "Je suis dans le feu de l'action. Je dois prendre des responsabilités et je reste conforme à ma déclaration de politique générale".


Selon un sondage publié mardi 15 décembre, Jean Castex sert de "paratonnerre" au président Emmanuel Macron, mais aussi de "faire-valoir" à son prédécesseur Edouard Philippe qui demeure la personnalité politique préférée des Français malgré un léger recul depuis un mois. "Tel un faire-valoir ou un paratonnerre, Castex l'impopulaire protège toujours Macron... nettement plus populaire que lui", constate l'analyse d'Odoxa-Dentsu Consulting, réalisée pour France Inter et la presse régionale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.