Covid-19 : Emmanuel Macron appelle les Français qui partent en vacances à la vigilance

Covid-19 : Emmanuel Macron appelle les Français qui partent en vacances à la vigilance
Emmanuel Macron le 12 février 2021 à l'Elysée.
A lire aussi

, publié le samedi 13 février 2021 à 11h02

"Le virus ne prend pas de vacances", a rappelé samedi 13 février le chef de l'Etat sur les réseaux sociaux au premier jour de vacances des écoliers de la zone C. 

Les écoliers de la zone C sont en vacances depuis samedi 13 février, rejoignant ainsi ceux de la zone, en congés depuis une semaine. Alors que l'exécutif n'a pas souhaité reconfiner le pays pour faire face à la menace des variants du Covid-19, Emmanuel Macron a néanmoins appelé à la vigilance. 




Le chef de l'Etat a ainsi posté samedi matin sur les réseaux sociaux une série de messages d'alerte et de prévention sous la forme des panneaux lumineux sur les autoroutes.  "Le virus ne prend pas de vacances. Chaque geste barrière compte", "Accompagné, le masque reste sur mon nez", "A plusieurs, on aère l'habitacle régulièrement", a-t-il rappelé, avant de conclure par un "Bon voyage"!




L'exécutif espère que les vacances scolaires, qui s'étalent jusqu'au 6 mars, vont permettre de maîtriser l'épidémie, mais craint toujours un "emballement épidémique" à cause des variants, dont la part était estimée à 14% le 27 janvier (contre environ 3% les 7-8 janvier). Les hôpitaux sont déjà chargés (27.000 malades contre 32.000 pour le pic de l'automne) car l'épidémie n'a jamais reflué depuis octobre jusqu'à un niveau très bas.

"Attention aux échanges intra-familiaux et aux grands brassages", avait notamment lancé Emmanuel Macron la semaine dernière avant le coup d'envoi des vacances scolaires en Conseil des ministres, selon BFMTV. 

Avec la fermeture des remontées mécaniques des stations de ski et l'incertitude qui pèse sur un éventuel reconfinement en cas de dégradation de la situation sanitaire, les réservations de vacances font grise mine. La SNCF a vendu environ 40% de billets en moins pour les vacances de février.


Néanmoins, les réservations de dernière minute ont explosé, rapporte sur BFMTV la présidente de PAP Corinne Jolly. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.