Covid-19 : "500 à 600" centres de vaccination de ville seront ouverts d'ici fin janvier, annonce Olivier Véran

Covid-19 : "500 à 600" centres de vaccination de ville seront ouverts d'ici fin janvier, annonce Olivier Véran
Le ministre de la Santé Olivier Véran, lors d'une interview télévisée, le 29 décembre 2020.

publié le mardi 05 janvier 2021 à 08h45

Les pompiers et les aides à domicile pour les personnes vulnérables d'au moins 50 ans pourront désormais se faire vacciner et, avant la fin du mois, les plus de 75 ans non résidents d'Ehpad également. Les Français qui voudront se faire vacciner pourront en outre se signaler sur une plateforme, a indiqué le ministre de la Santé. 

Alors que les critiques pleuvent sur le gouvernement, accusé de vacciner trop lentement, le ministre de la Santé Olivier Véran a défendu mardi 5 janvier sur RTL la stratégie vaccinale française, expliquant que le pays était dans "une phase d'initiation (...) dont nous savions qu'elle ne serait pas massive", qui nécessite "une logistique très importante avec la fédération des Ehpad" pour vacciner en priorité les personnes les plus vulnérables au Covid-19. 

La France va désormais "amplifier, accélérer et simplifier" sa stratégie vaccinale, a assuré le ministre.

"Le rythme de croisière de la vaccination va rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours", a-t-il promis. "On a dépassé les 2.000 vaccinations hier (lundi, ndlr), d'ici jeudi on va augmenter encore de façon très importante, on va être sur une courbe exponentielle", a-t-il déclaré.



Pour ce faire, la France va notamment ouvrir de nouveaux centres de vaccination. "De 27 hôpitaux équipés en vaccins, nous en aurons 100 demain (mercredi, ndlr) après-midi afin de couvrir toute le territoire", a annoncé Olivier Véran. "Nous allons aussi développer les centres de vaccination destinés à la ville. La semaine prochaine, nous aurons 300 centres de vaccination. Et 500 à 600 centres de vaccinations seront accessibles en ville fin janvier", a-t-il indiqué.

Le ministre de la Santé a également annoncé l'élargissement de la vaccination aux pompiers et aides à domiciles de plus de 50 ans. "Ce sont des professionnels qui sont au contact de personnes fragiles et qui peuvent être amenés à travailler auprès de malades", a-t-il expliqué. Les personnes âgées de 75 ans et plus qui ne sont pas hébergées en Ehpad auront également accès à la vaccination avant la fin du mois de janvier, a indiqué Olivier Véran. "Ca fait 5 millions de personnes", a-t-il précisé.

Sur Europe 1, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a en outre indiqué que le gouvernement "travaillait" à la vaccination des enseignants en mars. Le ministre souhaite que le personnel de l'enseignement soit vacciné juste après les personnes âgées et à risque.

Par ailleurs, les Français qui souhaitent se faire vacciner contre le Covid-19 pourront se signaler. "Nous allons ouvrir dans les prochains jours une inscription possible pour les Français qui le souhaitent par internet, par téléphone sans doute, et pourquoi pas par l'application 'TousAntiCovid', pour que les Français qui souhaitent se faire vacciner puissent le faire savoir, s'inscrire et puissent prendre des rendez-vous", a expliqué Olivier Véran, qui a indiqué que les contours de cette inscription seraient précisés jeudi 7 janvier. 

La France va en outre amplifier les commandes de vaccin. "Nous avons aujourd'hui 500.000 doses par semaine de vaccins Pfizer, nous aurons bientôt 500.000 doses de vaccin Moderna chaque mois et nous sommes à l'affût pour commander un maximum de doses", a assuré Olivier Véran. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.