Corse : le gouvernement ouvert à plus d'autonomie

Corse : le gouvernement ouvert à plus d'autonomie

Gilles Simeoni (président du conseil exécutif de Corse) et Jean-Guy Talamoni (président de l'Assemblée de Corse) lors de leur rencontre avec la ministre Jacqueline Gourault, le 13 février à Paris.

Libération, publié le mardi 13 février 2018 à 16h13

Des nationalistes corses sortant (à peu près) satisfaits d'un rendez-vous parisien : l'image était inespérée. Le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a pourtant jugé «plus ouverte que prévu» la rencontre intervenue mardi à Paris entre une délégation d'élus insulaires et la ministre Jacqueline Gourault, chargée du dossier corse. La discussion, qui sera suivie d'autres rendez-vous, a porté sur les modalités de l'inscription de la Corse dans la Constitution - l'une des rares concessions du chef de l'Etat à la majorité nationaliste, lors de son récent déplacement dans l'île. «Alors que le voyage présidentiel était surtout dans la posture, nous avons eu aujourd'hui une relation de travail», a jugé Jean-Guy Talamoni, entre autres piques à l'égard…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Corse : le gouvernement ouvert à plus d'autonomie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]