Corse : ils ont 20 ans et nous confient leurs préoccupations

Corse : ils ont 20 ans et nous confient leurs préoccupations

leparisien.fr, publié le dimanche 04 février 2018 à 21h38

Ils sont nés en 1998, l'année de l'assassinat du préfet Erignac. Mattea, Martinu et Léa nous confient leurs rêves et leurs préoccupations.

Ils forment la « Génération 98 ». Nés l'année où le préfet Claude Erignac a été assassiné à Ajaccio, l'année où la France a remporté la Coupe du monde de football, ils ont vingt ans aujourd'hui. Que pense cette jeune génération de Corses à la veille de la visite d'Emmanuel Macron sur l'île ? Chez eux, la fibre nationaliste affleure. Les prochains mois diront s'il s'agit d'un effet de mode ou d'un mouvement de fond. En tout cas, en décembre dernier, beaucoup ont voté pour la liste « Pè a Corsica » (Pour la Corse), coalition désormais à la tête d'une région de 330 000 habitants, majoritairement âgés puisque les 15-29 ans…

Lire la suite sur Leparisien.fr

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Corse : ils ont 20 ans et nous confient leurs préoccupations
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]