Coronavirus : quand Marine Le Pen renvoie Donald Trump et le gouvernement français dos à dos

Coronavirus : quand Marine Le Pen renvoie Donald Trump et le gouvernement français dos à dos
Marine Le Pen, en mars 2020 (illustration)

, publié le dimanche 03 mai 2020 à 13h46

La présidente du Rassemblement national a dressé un parallèle entre les gestions de crise en France et aux Etats-Unis, où l'épidémie de Covid-19 a déjà fait plus de 64.000 morts.

La France prépare son déconfinement progressif, alors que la pandémie de Covid-19 continue de sévir aux quatre coins du monde. Aux Etats-Unis, malgré des bilans quotidiens toujours lourds, les Etats fédérés avancent dans la levée des mesures de restriction. Le bilan se chiffre désormais à plus 64.700 morts outre-Atlantique, contre près de 25.000 en France.

Interrogée sur la gestion de crise de Donald Trump, Marine Le Pen a renvoyé les cas français et américain dos à dos. "Je pense que Donald Trump a commis un certain nombre d'erreurs lourdes, exactement comme le gouvernement français", a t-elle commenté, à l'antenne de BFMTV, dimanche 3 mai. Il "a mis en place cette idée folle de l'immunisation collective, ça a été le cas aussi du gouvernement français. Début mars, on nous explique par la voix d'Olivier Véran ou Sibeth Ndiaye que lorsqu'on arrivera au stade 3 de l'épidémie, ce sera plus la peine de confiner personne. Donald Trump, il a été dans cet état d'esprit là", avance t-elle.


"Il n'y a qu'une différence, c'est que les Etats-Unis sont un pays fédéral. Donald Trump peut donner des grandes directions mais la maîtrise de l'épidémie dépend de chaque gouverneur, un peu comme en Italie", a t-elle encore ajouté. Relancée sur l'affaire des recommandations controversées de Donald Trump sur l'utilisation de désinfectant, Marine Le Pen a déploré en réponse d'autres "fake news", qui viendrait cette fois de l'équipe d'Edouard Philippe. "On a eu un grand nombre de fake news énoncées par les ministres, mais on n'a pas eu celle là, je vous l'accorde".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.