Coronavirus : Olivier Véran appelle à "l'union nationale"

Coronavirus : Olivier Véran appelle à "l'union nationale"
Olivier Véran, le 18 février 2020, à Paris

, publié le mercredi 26 février 2020 à 19h40

Le ministre de la Santé a annoncé un "destock de 15 millions de masques" pour lutter contre la propagation du virus Covid-19, précisant toutefois qu'il "n'y a pas d'épidémie en France".

A l'occasion d'un point-presse tenu mercredi 26 février, Olivier Véran a annoncé qu'un 18e cas d'infection au nouveau coronavirus a été enregistré en France, l'épouse d'un patient hospitalisé à Annecy.

Le ministre de la Santé en a profité pour appeler à "l'union nationale", qui "est absolument essentielle dans la période que nous connaissons". "La France continue dans sa stratégie visant à freiner la diffusion du virus face au risque épidémique. Je le redis ce soir, il n'y a pas d'épidémie en France", a t-il insisté, déplorant les "polémiques ça et là", notamment sur les demandes de contrôles aux frontières. "Les frontières géographiques n'ont pas de sens quand on parle de risque épidémique", a t-il abondé.

"Plus de nouveaux cas hors de Chine qu'en Chine"

Le ministre a annoncé un "destock de 15 millions de masques", notamment pour les personnels de santé. "On parle beaucoup des masques, mais l'essentiel est le lavage des mains", a t-il toutefois rappelé. Le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a pour sa part dressé un bilan de l'épidémie au niveau mondial, indiquant que "plus de 30000 personnes guéries", et qu'il y a désormais "plus de nouveaux cas hors de Chine qu'en Chine".
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.