ALERTE INFO
12:35 Procès pour viols : 6 ans de prison requis contre George Tron

Contre la pauvreté, le gouvernement songe à offrir des petits-déj' dans certaines écoles

Contre la pauvreté, le gouvernement songe à offrir des petits-déj' dans certaines écoles©Panoramic

6medias, publié le jeudi 15 mars 2018 à 08h30

L'idée est de permettre aux enfants les plus précaires de manger avant d'entrer en classe. La proposition serait à l'étude, selon RMC.

C'est l'une des mesures préconisées par la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes : proposer un petit-déjeuner avant de rentrer en cours. Le rapport de l'inspection générale de l'Education nationale, cité par RMC, est formel : parmi les enfants de l'éducation prioritaire, « 15% se couchent après 23 heures alors qu'ils ne sont qu'au CM1/CM2, 13% ne prennent jamais de petit-déjeuner avant de partir à l'école et 13% disent n'être jamais aidés par quelqu'un lorsqu'ils ne comprennent pas une leçon ». Les chiffres du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc) corroborent cette tendance : 25% des 3-11 ans prennent des petits-déjeuners de manière irrégulière, les populations jeunes et défavorisées sont surreprésentées, rappelle pour sa part RTL.

Mais comment suivre un cours alors que l'estomac grogne ? Perte de concentration, fatigue, irritation : ne pas petit-déjeuner le matin serait vecteur d'inégalités par rapport à ceux qui ont droit à une collation...La délégation interministérielle veut donc offrir un petit-déjeuner gratuit à tous les élèves d'écoles prioritaires (REP et REP+). Soit plus d'un million d'encas distribués dans le premier degré, l'équivalent d'un élève scolarisé sur six.

Chaque école pourrait organiser la distribution comme elle l'entend, en favorisant les circuits courts et la nourriture équilibrée, précise le rapport.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.