Congrès PS : la cacophonie continue dans le parti

Congrès PS : la cacophonie continue dans le parti©MAXPPP

franceinfo, publié le mercredi 14 février 2018 à 19h42

Le 27 août dernier, Emmanuel Grégoire, membre de la direction collégiale du PS faisait une belle promesse : ne plus jamais donner le spectacle de congrès qui ne sont plus des débats de fond, ni des moments d'arbitrage d'orientation politique. En clair, les chamailleries lors des congrès, plus jamais. Enfin ça, c'était avant.

Quatre candidats

Le 6 février 2018, Delphine Batho assurait "ne pas cautionner ce congrès" ; le 12 février, Laurence Rosignol disait "ne soutenir personne" et Pierre Moscovici, "qui n'a pas payé sa cotisation, ne pas prendre parti". Alors pourquoi personne ne soutient personne au PS ? "Les quatre candidats - Stéphane Le Foll, Olivier Faure, Luc Carvounas et Emmanuel Maurel - ne sont pas des lapins de six semaines, ils connaissent parfaitement le parti, et…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Congrès PS : la cacophonie continue dans le parti
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]