Comptes de campagne de Macron : le président de la commission s'explique

Comptes de campagne de Macron : le président de la commission s'explique
François Logerot à Paris, le 8 mars 2004 (archive)

, publié le vendredi 08 juin 2018 à 09h47

"Je ne reconnais pas que la commission a failli", a déclaré François Logerot au micro de France Info, vendredi 8 juin.

En pleine tourmente autour des ristournes accordées au candidat Macron durant la campagne présidentielle, le président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a tenu à s'expliquer. Invité de France Info vendredi matin, François Logerot a défendu l'impartialité de sa commission. "Non je ne reconnais pas que la commission a failli. Je reste solidaire de l'ensemble des personnels de la commission, j'assume les décisions au nom du collège", a-t-il déclaré.



"Nos rapporteurs n'avaient pas signalé" certains des "problèmes" car "les factures ne faisaient pas apparaître de remises", a-t-il assuré. La veille, France Info révélait qu'Emmanuel Macron avait bénéficié de larges ristournes pour la location de salles parisiennes dans lesquelles il a tenu des meetings, dont Bobino et le Théâtre Antoine.



Selon les informations de France Info, les remises ont parfois atteint 75%, comme pour le Théâtre Antoine, alors que la commission indique dans son règlement que tout rabais excédent 20% doit être passé au crible.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.