Comptes de campagne d'Emmanuel Macron : près de 30 000 euros de maquillage

Comptes de campagne d'Emmanuel Macron : près de 30 000 euros de maquillage
Emmanuel Macron se fait maquiller lors du débat de l'entre deux tour face à Marine Le Pen, le 3 mai 2017.

Orange avec AFP, publié le mercredi 09 mai 2018 à 18h20

Alors que les comptes de campagne du candidat Macron sont dans le viseur de la justice, Le Canard enchaîné révèle que l'actuel président à dépensé près de 30 000 euros de maquillage.

Après le coiffeur de François Hollande, le maquillage d'Emmanuel Macron.

Alors que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a examiné les factures du président élu après de larges réductions accordées, ce sont maintenant les dépenses de maquillage qui sont scrutées.



Selon Le Canard enchaîné, le candidat Macron aurait dépensé 29 042 euros "pour se faire pomponner", écrit l'hebdomadaire satirique dans son édition du mercredi 9 mai, qui précise que "chaque journée serait facturée 800 euros". Pourtant, la dépense ne peut pas être jugée comme illégale. Depuis 2005, le Conseil d'Etat autorise n'importe quelle dépense "dès lors que ces frais ont été exposés en vue de collecter des suffrages."

7 000 euros pour deux séances de coaching vocal
Et le président actuel n'est visiblement pas le seul à avoir fait un gros chèque pour être rayonnant pendant sa campagne présidentielle. En 2007, Nicolas Sarkozy a dépensé 34 000 euros de maquillage, détaille Le Canard enchaîné qui ajoute que l'ancien "n'avait eu le droit qu'à 11 000 remboursés."

Ce qui passe moins auprès de la Commission, ce sont les factures de coaching vocal. Après le meeting de Versailles et sa, désormais, célèbre envolée lyrique - "Parce que c'est notre projet" -, l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron a engagé une spécialiste du coaching vocal. Résultat, 7 000 euros pour deux séances. Une facture que la CNCCFP a refusé de rembourser.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU