Code du travail : Mélenchon dénonce la division des syndicats

Code du travail : Mélenchon dénonce la division des syndicats
Jean-Luc Mélenchon à Grenoble, le 11 octobre 2017.

Orange avec AFP, publié le dimanche 15 octobre 2017 à 20h20

Le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a dénoncé, dimanche 15 octobre sur RTL, la division des syndicats qui empêche une plus vaste mobilisation contre la réforme du code du travail.

Pour l'instant, la mobilisation contre la réforme du code du travail n'a pas convaincu. Pourtant, cet été, Jean-Luc Mélenchon avait promis une grande manifestation sur les Champs-Élysées.

Depuis, seuls quelques cortèges en ordre dispersé se sont ébranlés en septembre. "Nous avons engagé (cette bataille) en été, puisque les ordonnances arrivaient en été, a rappelé Jean-Luc Mélenchon lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. On a appelé à un petit rassemblement le 5 septembre, à un plus grand le 12 puis le 23."

"RÉSULTAT : IL NE SE PASSE RIEN"

Si le projet de grande manifestation ne s'est pas -encore- concrétisé, c'est notamment à cause des syndicats, a estimé le député des Bouches-du-Rhône. "On était pris entre deux feux, a-t-il dit. D'un côté, la division des syndicats qui n'aide pas à l'action, et de l'autre, tout le monde qui disait 'vous êtes en compétition avec eux', alors qu'on était en compétition avec personne. (...) On a essayé de trouver le bon point de passage. Place de la République, j'ai dit aux syndicats : 'Mettez-vous en tête, commandez la manœuvre, nous vous suivrons.' Résultat, il ne se passe rien."

Mais Jean-Luc Mélenchon refuse de renoncer. "On rencontre les syndicats un par un, et on leur demande ce qu'ils pensent d'une grosse manifestation aux Champs-Élysées", a-t-il assuré, déplorant toutefois la position du secrétaire général de Force ouvrière. "Quand vous avez un gars comme Jean-Claude Mailly qui dit 'Moi, jamais de ma vie je défile à côté d'un politique', il y a un problème", a-t-il déclaré.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU