Christophe Castaner, l'homme qui ne voulait pas être chef

Christophe Castaner, l'homme qui ne voulait pas être chef
A lire aussi

Le Parisien, publié le samedi 18 novembre 2017 à 07h32

Christophe Castaner prendra aujourd'hui la direction de la République en marche. Choisi par le président et unique candidat en lice... un peu malgré lui.

Sur son bureau, à l'hôtel de Clermont, trônent « le Prince » de Machiavel ainsi que plusieurs essais du stratège florentin. Le cadeau d'une amie « qui pense certainement que je dois apprendre à être plus machiavélique », sourit Christophe Castaner. Ou qu'il lui faut, tout du moins, progresser - et vite - dans l'art de gouverner... la République en marche. Un poste qu'il n'a pourtant jamais désiré, alors que, ministre, ça oui, il en rêvait. Il l'avoue, en cette fin de journée d'automne, tandis que flambe une bûche dans la cheminée du grand salon de son ministère. « Je n'étais pas pressé de quitter le porte-parolat…

Lire la suite sur Le Parisien

 
6 commentaires - Christophe Castaner, l'homme qui ne voulait pas être chef
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]