Christiane Taubira dézingue les adversaires de Benoît Hamon sans les nommer

Christiane Taubira dézingue les adversaires de Benoît Hamon sans les nommer©Capture Vidéo LeHuffPost
A lire aussi

Source Le HuffPost, publié le lundi 20 mars 2017 à 07h48

Elle n'a pas retenu ses coups. L'ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira a raillé dimanche 19 mars les différentes "tentations dans l'air" qui flottent en France, dont celle d'Emmanuel Macron qui tend à "transformer un programme en happening et à confondre un projet avec un biopic".



"Il y a quelques tentations dans l'air", a relevé Christiane Taubira à la tribune de Bercy, lors du grand meeting de soutien à Benoît Hamon, où elle a reçu une véritable ovation. Fustigeant les adversaires du candidat socialiste, l'ancienne garde des Sceaux a épinglé sans le nommer Emmanuel Macron, qui incarne selon elle la "tentation de papillonner, de picorer ici et là, de transformer un programme en happening et de confondre un projet avec un biopic".

Toujours sans prononcer le nom de François Fillon, elle a accusé le candidat de la droite de représenter la "tentation" de "défendre un monde de brutalité, d'injustice, d'arrogance, indifférent aux faibles et aux plus vulnérables, impitoyable contre les exclus, prédateur (...), complaisant aux puissants et aux nantis".

"Un monde où la force serait la règle, où l'éthique serait bannie, où la morale ne vaudrait que tant qu'elle s'applique aux autres", a encore insisté Christiane Taubira. Quant à Marine Le Pen, elle incarne "une autre tentation, celle d'exacerber la colère et la frustration, qui viennent de réelles angoisses face à l'incompréhension d'un monde en profonde mutation".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.