Cette étrange amitié entre Anne Hidalgo et Jean Castex qui agace la majorité

Cette étrange amitié entre Anne Hidalgo et Jean Castex qui agace la majorité ©Panoramic

, publié le samedi 20 février 2021 à 10h35

Alors que la maire de Paris, Anne Hidalgo, entretient une relation tendue avec le président de la République, Emmanuel Macron, elle partage un étonnant lien d'amitié avec le Premier ministre, Jean Castex, met en avant Le Parisien.

L'inimitié entre Anne Hidalgo, maire de Paris, et Emmanuel Macron, président de la République, n'a rien de secret dans le monde politique. Ainsi, l'intéressée n'avait pas hésité à critiquer avec virulence le plan de relance ou à pointer du doigt les retards en matière de vaccination.

"Avec de telles carences, le Débarquement de juin 1944 aurait échoué", avait-elle même déclaré, en visant clairement le chef de l'État.


Toutefois, elle entretient une relation à la fois respectueuse et amicale avec Jean Castex, rapporte le Parisien. Elle a d'ailleurs usé de termes très élogieux pour décrire le Premier ministre, qu'elle considère comme un "républicain très respectueux du pluralisme politique et des personnes".

Des encouragements au Premier ministre

La maire de Paris avait également assuré Jean Castex de son active collaboration dans la mise en place de la campagne vaccinale contre le Covid-19 à Paris, allant même jusqu'à lui affirmer, lors d'un rendez-vous à Matignon : "Si vous partez sur des vaccinodromes, j'en monterai à Paris. Si vous privilégiez des vaccinations ciblées, je m'adapterai. Dites-nous votre choix, on s'adaptera.", relate le Parisien.

En outre, Anne Hidalgo avait aussi téléphoné à Jean Castex lors de sa nomination au poste de Premier ministre, en juillet 2020, alors qu'elle-même venait d'être réélue maire de la capitale.  Au micro de France 3 Paris-Île-de-France, ses propos, repris par Franceinfo, ne laissaient aucune place au doute : "Je l'ai appelé tout à l'heure pour le féliciter [...] Je l'ai eu [Jean Castex] au téléphone (...) Je lui ai dit : 'C'est une belle journée pour l'un comme pour l'autre.'"

Cette entente assumée fait toutefois grincer des dents, notamment dans les rangs de LREM. En témoigne la pique lancée par un député de la majorité, mise en avant par le Parisien : "C'est trop cordial entre eux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.