Cécile Duflot : les coulisses de son retour à l'Elysée

Cécile Duflot : les coulisses de son retour à l'Elysée

6Medias, publié le dimanche 12 février 2017 à 18h25

Près de trois ans après avoir quitté le gouvernement, Cécile Duflot fait son retour à l'Elysée. Emmanuelle Cosse peut souffler, elle n'est pas venue pour récupérer le poste de ministre du Logement, mais simplement pour assister à la remise de la Légion d'honneur de Thierry Lajoie, son ancien conseiller au ministère raconte le JDD.

Une cérémonie qui a eu lieu début février où Cécile Duflot a logiquement croisé la route de François Hollande, le président de la République qu'elle n'avait pas hésité à égratigner dans son livre "De l'intérieur, voyage au pays de la désillusion", publié chez Fayard en 2014. "À force d'avoir voulu être le président de tous, François Hollande n'a su être le président de personne" , avait-elle écrit.



Une attaque qui a peut-être glissé sur le chef de l'Etat, car "François Hollande était content" selon un témoin de la scène cité par le JDD. "Cosse n'avait pas l'air à l'aise" poursuit-il, confirmant les déclarations d'un autre participant. "On n'a pas senti entre elles un amour infini. Hollande, lui, était très en verve, il avait beaucoup d'humour" , explique-t-il dans le JDD.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
287 commentaires - Cécile Duflot : les coulisses de son retour à l'Elysée
  • de toute façon les écologistes sont des mystificateurs au service des puissance de l'argent comme le ps comme macron comme Fillon comme mélenchon hamon et lepen

  • Tiens ?
    Laurel et Hardy sont de retour ?
    Heureusement que Laurel est au premier plan...

  • çA suffit les titre à la FRANCE DIMANCHE cela discrédite le "journaliste" qui cherche à(se) faire mousser avec des informations sans importance et sans consistance. dénaturer les faits pour faire vendre, est-ce encore du journalisme?

  • les écolos sont ici chez eux, toujours à l'affût. Je leur conseillerai d'être aussi un peu à droite, comme ça, ils auraient des postes en permanence. Bouffer à tous les râteliers mais y rajouter une pincée de droite, l'écologie décomplexée quoi...

  • Perso, je préfère Cosse à Duflot, une personne qui a plus de poids.