Cantine: "Je ne suis pas islamophobe", assure le maire de Beaucaire

Cantine: "Je ne suis pas islamophobe", assure le maire de Beaucaire

Le maire FN de Beaucaire Julien Sanchez à Nimes (Gard), le 12 may 2017

A lire aussi

AFP, publié le mardi 09 janvier 2018 à 18h01

Le maire Front national de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez, s'est défendu mardi d'être "islamophobe" après avoir supprimé les menus de substitution au porc à la cantine et décidé d'instituer du porc tous les lundis. 

"Quand on défend les valeurs de la République et qu'on refuse certains passe-droits, ou du communautarisme dans les lieux publics, on est islamophobe. Je ne suis pas islamophobe, je n'ai pas peur de qui que ce soit et je n'ai pas la volonté d'exclusion de qui que ce soit", a assuré M. Sanchez sur Franceinfo.

"Moi, je dis simplement: +quel est le problème avec le porc ?+ S'il y avait un problème médical, je pourrais le comprendre, mais il n'y a pas de problème médical", a estimé M. Sanchez, en soulignant que le porc "n'a pas de particularités particulièrement allergènes".

"C'est uniquement l'intrusion du fait religieux dans l'espace scolaire. Pour moi, l'école est un sanctuaire", a relevé M. Sanchez, avant de s'interroger : "parce que certains ne veulent pas en manger, on l'enlève totalement ?"

Quelque 150 élèves demi-pensionnaires sur 600 bénéficiaient de ces repas de substitution au porc à Beaucaire.

Évoquant notamment une mesure de soutien à l'agriculture française, M. Sanchez a précisé que du porc était désormais proposé tous les lundis depuis la rentrée de janvier 2018.

"On a décidé que ce serait le lundi, comme cela chacun peut s'organiser", a-t-il expliqué, arguant que les élèves "peuvent aussi ne pas manger l'entrée si l'entrée est à base de porc" ou "le plat, si le plat est à base de porc".

Le PS a condamné dans un tweet mardi la décision de M. Sanchez "qui prive des élèves de repas dans les écoles de la ville au nom d'une idéologie qui n'a rien de républicaine".

 
406 commentaires - Cantine: "Je ne suis pas islamophobe", assure le maire de Beaucaire
  • Ce n'est pas parce qu'un homme est né en France qu'il a été élevé et éduqué
    dans l'optique du respect de la laïcité surtout lorsque les gènes de ses ascendants
    sont imprégnés du poids de l'héritage d'une certaine nostalgie mal vécue

  • quoique il fasse il a raison, les cantines ont toujours existaient et avant il n'y a jamais eu de problème, les familles s'adaptaient, ,....... qu'ils fassent leurs cinémas dans d'autres pays,.....

  • Logique Mr le Maire. Pas de crèches de Noël dans les mairies : Bâtiments publiques
    Pas de repas de "substitution" dans les écoles: Bâtiments publiques

  • pourquoi se prétendre laique et refuser ,certaines choses,certains actes ou propos !

    En raison du poids de l'héritage d'une certaine nostalgie mal vécue par ses ascendants

  • J'ai connu une époque ou le terme de "laïcité" n'était pas utilisé et du reste les jours passaient sans aucun problème avec quiconque, notamment pour les repas en cantine scolaire.
    Mais je vous parle d'un temps que les moins de X ans ne peuvent pas connaître. On va me dire que le pays à changé et qu'il faut évoluer. Alors si c'est cela évoluer : bel avenir....

    avant on vivait en paix ! éduqués par les parents et a l'ecole et on respectaient les lois on allait pas chez les autres imposer notre culture

    Bien vu !!! il y a deux citations en fin de chansons qui me viennent en tête : " J'ai bien peur que la fin du monde soit bien triste" (G. Brassens), et "Dieu s'est assis sur le rebord du Monde et pleure de le voir tel qu'il est" (Francis Cabrel). Plus beaucoup d'années devant mais j'ai peur de ce que nous laissons aux suivants !!!

    L'héritage d'une certaine nostalgie mal vécue par ses ascendants
    il y a plus d'un demi siècle est toujours présent quoiqu'il fasse

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]