Cannabis : Gérald Darmanin fermement opposé à la légalisation de "cette merde"

Cannabis : Gérald Darmanin fermement opposé à la légalisation de "cette merde"
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin le 31 août 2020.

, publié le lundi 14 septembre 2020 à 15h35

"La loi de la République, c'est l'interdiction des drogues", a déclaré le ministre de l'Intérieur. 

Alors que la France doit expérimenter l'utilisation du cannabis à usage thérapeutique à partir de janvier 2021, le gouvernement se refuse à envisager tout autre utilisation. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a ainsi répondu vertement au maire Les Républicains de Reims Arnaud Robinet qui plaide pour une légalisation du cannabis, ou tout du moins l'ouverture d'un "vrai débat" pour "étudier les conséquences d'une légalisation de (sa) vente", avec des expérimentations locales, notamment à Reims.



"La loi de la République, c'est l'interdiction des drogues", a estimé le ministre dans un entretien au journal L'Union publié lundi. "J'ai sur ce point, et malgré mon estime pour lui, un désaccord profond avec Arnaud Robinet. Sur ce sujet, je crois qu'il se trompe profondément", a déclaré Gérald Darmanin. 

"Je ne peux pas, en tant que ministre de l'Intérieur, en tant qu'homme politique dire à des parents qui se battent pour que leurs enfants sortent de l'addiction à la drogue, que l'on va légaliser cette merde. Et je dis bien 'cette merde'", s'est insurgé le ministre.



"Qu'est ce que je répondrais aux dizaines de courriers que je reçois par mois de parents qui ont eu des enfants gravement blessés ou tués, parce qu'ils ont pris de la drogue et qu'ils ont conduit après ?", fait-il mine de s'interroger, estimant qu'"avec la légalisation, il y a un petit côté 'je baisse les bras'". "Ce gouvernement ne baisse pas les bras", conclut-il.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.