Candidature de Martine Aubry à Lille en 2020 : elle avait pourtant assuré en 2014 qu'il s'agissait de son dernier mandat

Candidature de Martine Aubry à Lille en 2020 : elle avait pourtant assuré en 2014 qu'il s'agissait de son dernier mandat
La maire de Lille Martine Aubry, le 3 août 2018.
A lire aussi

, publié le vendredi 29 novembre 2019 à 11h30

La maire socialiste avait néanmoins ajouté "sauf circonstances exceptionnelles", des circonstances qui sont aujourd'hui réunies selon elle. 

La maire socialiste de Lille Martine Aubry l'a annoncé jeudi 28 novembre au soir dans un entretien à La Voix du Nord : elle briguera une 4e mandat à la tête de la capitale des Flandres lors des municipales de 2020. L'ancienne ministre de Lionel Jospin avait pourtant assuré après sa réélection en 2014 qu'il s'agissait de son dernier mandat. "Sauf circonstances exceptionnelles", avait-elle toutefois glissé.



Interrogée sur France Bleu Nord vendredi 29 novembre, Martine Aubry est revenue sur ces "circonstances exceptionnelles". "Les circonstances exceptionnelles, c'est que la France ne va pas bien et que je n'ai pas envie que notre ville, qui a gardé les catégories populaires, qui a essayé ce vivre ensemble que nous aimons tant (...), que tout cela, parce que nous avons des enjeux considérables, laisse de côté la justice sociale, l'inclusion sociale, ou bien l'avancée vers la transition écologique", a expliqué la maire de Lille.

"Je suis en désaccord profond (avec la politique d'Emmanuel Macron) (...) parce que ses décisions sont brutales et ne prennent pas en compte la réalité de ce que vivent les gens (...)", a-t-elle affirmé. "Ma conviction est qu'il n'y aura pas de transition écologique sans justice sociale", a martelé celle qui promet axer sa campagne sur un programme "socialement juste" et "écologiquement fort".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.