Calmels (LR) pour l'interdiction des concerts de Médine au Bataclan

Calmels (LR) pour l'interdiction des concerts de Médine au Bataclan
Virginie Calmels, le 17 mars 2018 à Paris

AFP, publié le lundi 11 juin 2018 à 09h29

La numéro deux des Républicains, Virginie Calmels, a souhaité lundi que le préfet et le ministre de l'Intérieur prennent "des dispositions" pour interdire les concerts du rappeur Médine au Bataclan, invoquant "une atteinte à l'ordre public".

"Normalement on doit interdire tout ce qui peut nuire à l'ordre public", a déclaré Mme Calmels sur Sud Radio, rappelant que "par le passé, on a interdit Dieudonné". 

"Et quand vous voyez les réactions -et j'en fais partie-, indignées, tout simplement parce qu'il n'y a pas de respect des victimes, il y a de l'indécence derrière ce concert, (...) pour moi il ne fait nulle doute qu'il y a une atteinte à l'ordre public et que dès lors ce concert devrait être annulé", a-t-elle poursuivi. 

"Pour moi c'est au préfet et au ministre de l'Intérieur effectivement de prendre des dispositions, mais j'y suis évidemment favorable", a-t-elle déclaré, à la question de savoir si Gérard Collomb devait l'interdire.

Plusieurs élus de droite et d'extrême droite ont protesté contre les prochains concerts, les 19 et 20 octobre, du rappeur Médine au Bataclan, théâtre d'attentats en novembre 2015, en lui reprochant d'anciennes chansons comme "Don't Laïk" ou "Jihad".

Une pétition demandant leur annulation a été lancée sur change.org par Grégory Roose, ex-délégué départemental du FN dans les Alpes-de-Haute-Provence. Plus de 12.800 personnes l'avaient signée lundi matin.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.