"Ça ressemblait à une prison", témoigne un enfant albanais, passé par un centre de rétention de Moselle

"Ça ressemblait à une prison", témoigne un enfant albanais, passé par un centre de rétention de Moselle©JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

franceinfo, publié le lundi 16 avril 2018 à 08h27

C'est un texte qui risque de faire du bruit dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale lundi 16 avril. La majorité se divise toujours sur certains points du projet de loi asile et immigration, présenté lundi aux députés, comme la présence de familles et d'enfants dans les centres de rétention. En 2017, 275 enfants ont été enfermés dans ces structures, et la France a été plusieurs fois condamnée par la Cour européenne des droits de l'homme à ce sujet. Une famille albanaise témoigne du traumatisme d'un passage dans un de ces centres en Moselle.   

Des familles parfois séparées

Irdi est âgé de huit ans. Il est passé par l'un de ces centres de rétention au mois de mars dernier. Il se trouve au centre aéré quand la police appelle et demande à une animatrice d'…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.