"C'est chiant du matin au soir, d'être ministre", estime Nicolas Hulot

"C'est chiant du matin au soir, d'être ministre", estime Nicolas Hulot

Nicolas Hulot à Paris, le 27 novembre 2017.

Orange avec AFP, publié le vendredi 01 décembre 2017 à 13h35

Pas facile d'être ministre, selon Nicolas Hulot. Il y a quelques jours, il se trouvait "solitaire", au sein du gouvernement.

Cet été, il faisait part de ses "désarrois", "angoisses" et "inquiétudes" de ministre. Vendredi 1er décembre, il récidivé en déclarant sur France Inter que le poste de ministre était "chiant du matin au soir".

""Je pense qu'il y a une mutation qui est en marche a-t-il dit. Qu'elle se fasse avec un peu de temps, c'est normal compte tenu de la diversité de nos parcours de vie. Mais j'ai franchement le sentiment -d'ailleurs, si j'avais pas ce sentiment, pourquoi voulez-vous que je reste ? C'est chiant du matin au soir d'être ministre ! Ça n'a d'intérêt que si vous avez le sentiment de faire avancer les choses." Il était interrogé sur les progrès politiques obtenus en matière d'écologie, alors que les revers n'ont cessé de s'empiler. A tel point que les rumeurs de son départ du gouvernement vont bon train.

"Très sincèrement, en six mois, on a obtenu beaucoup plus qu'avec la présence d'écologistes au gouvernement sur deux ans. On change d'échelle", a estimé M. Hulot. Pour autant, il ne souhaite pas se reposer sur ses lauriers. "Je serai heureux quand, sur les sujets de santé-environnement, de transition énergétique, d'économie sociale et solidaire, j'aurais le sentiment d'avoir participé à engager des dynamiques irréversibles", a-t-il ajouté.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
390 commentaires - "C'est chiant du matin au soir, d'être ministre", estime Nicolas Hulot
  • même un bulot ne tiendrait pas de tels propos, pauvre hulot

  • Mais personne ne l'a obligé à être ministre ! Il faut croire que la place est bonne, malgré tout.

  • Si c'est chiant,qu'il se casse!!! Il voudrait la paie et le plaisir du matin au soir....

  • Pourquoi ne pas prendre en compte mes avis, c'est le 4ème que j'envoie sur ce ministre qui est refusé, j'ai quand même le droit de dire ce que je pense.
    quand je luis les autres avis, ils ne sont guère mieux.
    Je réitère, s'il trouve que c'est chiant du matin au soir d'être ministre, qu'il fasse autre chose.

    il ne parle pas de son salaire, est-il chiant lui aussi ???

  • Alors pourquoi a t il accepté ?
    Est ce pour assurer ses fins de mois et une retraite ?
    Il n'a mêle pas le courage de ses opinions ?