Bruno Le Roux à son tour pris dans une affaire d'emplois fictifs ?

Bruno Le Roux à son tour pris dans une affaire d'emplois fictifs ?©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 20 mars 2017 à 20h35

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a employé ses filles comme collaboratrices parlementaires lorsqu'il était député. Lors des premiers contrats, elles n'étaient que lycéennes, révèle Quotidien, l'émission de TMC, ce lundi 20 mars.

Les deux filles de Bruno Le Roux, aujourd'hui âgées de 23 et 20 ans, ont cumulé chacune 14 et 10 CDD, soit 24 contrats au total.

Selon les informations de Quotidien, elles auraient ainsi touché environ 55 000 euros au cumulé. Elles ont bénéficié de ces emplois entre 2009 et 2016 et ont chacune commencé à travailler alors qu'elles n'avaient que 16 ans. L'aînée a même pu bénéficier d'une dérogation et être embauchée à 15 ans.

Interrogé par Quotidien le 14 mars dernier en marge d'un déplacement, le ministre de l'Intérieur a confirmé l'existence de ces contrats, qu'il qualifie de « boulots d'été auprès d'un parlementaire ». D'après lui, elles auraient effectué du classement et d'autres tâches parlementaires et il ne s'agirait en rien d'emplois fictifs.

Sauf que les jeunes femmes auraient bénéficié de certains de ces contrats alors qu'elles étaient en stage à temps plein dans des entreprises, voire même hors période de vacances scolaires, souligne Quotidien.

Lorsque l'affaire Penelope Fillon avait éclaté, Bruno Le Roux s'en était indigné et avait jugé que les députés ne devraient pas faire travailler leur conjoint.

 
351 commentaires - Bruno Le Roux à son tour pris dans une affaire d'emplois fictifs ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]