Brigitte Macron participe au lancement d'écoles pour adultes sans formation

Brigitte Macron participe au lancement d'écoles pour adultes sans formation
Brigitte Macron le 26 mars 2019 à l'Elysée à Paris

AFP, publié le jeudi 25 avril 2019 à 13h16

Brigitte Macron va participer à la création de deux écoles destinées à de jeunes adultes sans formation et sans emploi, dont l'une à Clichy-sous-Bois (Seine-saint-Denis) où elle interviendra pour des cours de français, a indiqué jeudi son cabinet.

L'épouse du président devait lancer l'Institut des vocations pour l'emploi (Live) le 16 avril mais cet événement a été annulé à cause de l'incendie de Notre-Dame de Paris la veille.

Ce déplacement à Clichy-sous-Bois, ville pauvre de banlieue parisienne, devrait être reprogrammé dans les prochaines semaines en vue d'une ouverture à la rentrée de septembre, a précisé son cabinet, confirmant une information du Point. Un deuxième institut devrait ouvrir en 2020 près de Valence (Drôme).

Brigitte Macron, qui a été professeur de français à Amiens et Paris jusqu'en 2015, préside le comité pédagogique du Live, qui comprend des personnalités comme le chef Thierry Marx et le maire de Clichy-sous-Bois Olivier Klein (PS).

Cet institut, financé par le groupe de luxe LVMH, vise à "former des jeunes adultes de 25 à 30 ans qui n'ont ni formation, ni diplôme, ni emploi, en vue de leur insertion dans le monde du travail", explique-t-on de même source. Ces "décrocheurs", estimés à 300.000 en France, ne bénéficient pas actuellement de dispositifs ad-hoc, contrairement aux plus jeunes (moins de 25 ans).

Impliquée dans les questions d'inclusion, de handicap et d'éducation depuis son arrivée à l'Elysée, Brigitte Macron a reçu "de nombreux courriers sur le décrochage" et a rencontré "des acteurs du secteur" pour initier le projet, notamment avec le maire de Clichy-sous-Bois, précise son entourage.

Une cinquantaine de jeunes adultes seront sélectionnés pour suivre la formation gratuite de neuf mois durant laquelle ils seront rémunérés au Smic. Brigitte Macron fera partie des intervenants extérieurs et "devrait échanger avec les stagiaires au moins une fois par mois", selon son entourage.

En attendant, l'ancienne professeur de français accueillera vendredi une cinquantaine de jeunes élèves à l'Elysée dans le cadre de la "Dictée pour tous", une initiative lancée en 2013 par Abdellah Boudour pour promouvoir "l'accès à l'écriture au plus grand nombre". Elle leur lira un extrait de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, un roman remis au goût du jour par l'incendie de la cathédrale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.