Braquages : l'ex-ennemi public n°1 Lionel Cardon de retour devant les juges

Braquages : l'ex-ennemi public n°1 Lionel Cardon de retour devant les juges
Lionel Cardon en avril 1984, à la sortie du palais de justice de Bordeaux.
A lire aussi

Libération, publié le lundi 11 juin 2018 à 06h32

Il y a quelques mois, en novembre, une «fidèle lectrice de Libé» repérait cette étonnante petite annonce (depuis désactivée) sur le Bon Coin : «Un lot de couverts ayant très peu servi.» Accompagnée du texte suivant : «Détenu en grève de la faim depuis près de onze mois dans une prison occitane, je vends ce lot de couverts en excellent état, étant peu probable que je m'en resserve dans un futur proche, malgré la perte à ce jour de la moitié de mon poids normal.» Le prisonnier expliquait mener cette «action sans fin et sans faim» pour protester «contre la révocation démesurée de a conditionnelle», «pour dénoncer un acharnement judiciaire» ainsi que «les conditions carcérales françaises» [...] «dans un pays où rien n'est fait pour permettre aux

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.