Boris Vallaud sur Emmanuel Macron : "On peut être jeune et incarner une politique rance"

Boris Vallaud sur Emmanuel Macron : "On peut être jeune et incarner une politique rance"
Le jeune député incarne la nouvelle génération socialiste (photo d'illustration).
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 03 septembre 2017 à 18h14

Interrogé sur Emmanuel Macron dimanche, dans Le Grand Rendez-Vous d'Europe 1 avec Les Echos et CNews, Boris Vallaud n'a pas mâché ses mots. "On peut être jeune et incarner une politique rance", a notamment déclaré le député de la Nouvelle Gauche (ex-PS).



"La différence entre le Parti socialiste qui se reconstruit et la nouvelle offre politique, c'est qu'on ne confond pas la mode et la modernité", explique ainsi l'élu.

Emmanuel Macron "a construit une forme de mythologie autour de cette modernité", dénonce-t-il encore.

"J'AURAIS PU ÉCRIRE LA MÊME CHOSE EN UN APRÈS-MIDI"

"Ce n'est pas être moderne que de brûler tout ce en quoi on a cru. Ce n'est pas être moderne que de remplacer un système de parti par un système de clan", souligne l'ancien directeur de cabinet d'Arnaud Montebourg, qui souhaite s'imposer comme une figure montante de l'opposition à Emmanuel Macron.

Boris Vallaud a aussi sévèrement critiqué la faiblesse de la réforme du Code du travail. "En compilant les notes de la direction du Trésor, j'aurais pu écrire la même chose en un après-midi", ironise-t-il.

Le député de la Nouvelle Gauche a profité de cet entretien pour annoncer qu'il n'irait pas manifester contre les ordonnances réformant le code du travail, pas plus le 12 septembre à l'initiative de la CGT que le 23 septembre à l'initiative de La France insoumise.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
45 commentaires - Boris Vallaud sur Emmanuel Macron : "On peut être jeune et incarner une politique rance"
  • Rance! voilà ce qui caractérise la personnalité politique, s'entend, de l'épouse de B V et de lui même puisqu'il soutient légitimement Najat. Mais dans son propos ont peut y trouver une rancœur teinte de jalousie sordide. Aucun de ces jeunes socialos frustrés n'arrivera à la cheville de EM.

  • ........ encore un qui ferait mieux de se regarder dans une glace après la gabegie de ces 5 dernières années. Les socialistes feraient mieux de se taire et faire leur bilan et autocritique....!!!!

  • Au moins c'est un socialiste fidèle, un des rares qui n'a pas été à la soupe ni renier ses valeurs. Un bel et rare exemple.

  • Honte à cette gauche qui sent le caviar avarié !! votre fric vous est monté à la tète !!

    Ce n'est même pas son fric, mais celui de la République qui coule à flot à partir de déficits publics incessants depuis FM en 1981.

  • On peut (mais on ne devrait surtout pas !) être jeune, belle ,avec un sourire à se coller un trismus permanent des muscles zygomatiques et faire semblant de ne pas se sentir ..rance dans un des plus grands ministères régaliens acquis à l'allure supersonique !....ça fait mauvais ................genre !