"Bordel", "premiers de cordée", "poudre de perlimpinpin"... Les mots de Macron en 2017

"Bordel", "premiers de cordée", "poudre de perlimpinpin"... Les mots de Macron en 2017
Emmanuel Macron le 22 décembre 2017 à l'Élysée.

Orange avec AFP, publié le lundi 01 janvier 2018 à 07h00

RÉTROSPECTIVE. Le chef de l'État s'est illustré à plusieurs reprises, depuis son élection, avec ses expressions surannées ou petites phrases polémiques.


Dernière phrase très commentée en 2017 : Emmanuel Macron a plaisanté sur les problèmes de coupures d'électricité à l'université de Ouagadougou durant sa visite au Burkina Faso fin novembre.
Des propos qui ont amusé son homologue burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré.
Mais qui ont suscité des critiques en France, certains accusant le chef de l'État de mépris ou de racisme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.