"Bobos égoïstes" ou "cathos pétainistes" ? Des électeurs de la circonscription d'Henri Guaino répondent à ses insultes

"Bobos égoïstes" ou "cathos pétainistes" ? Des électeurs de la circonscription d'Henri Guaino répondent à ses insultes©Capture franceinfo

Source franceinfo, publié le mardi 13 juin 2017 à 08h29

Sèchement battu dans la 2e circonscription de Paris, Henri Guaino n'a pas mâché ses mots après sa défaite. "A vomir", "bobos égoïstes", "bourgeoisie traditionnelle", les électeurs n'ont pas été épargnés...

Franceinfo est allé dans cette circonscription recueillir leur réaction.



"Je pense que Monsieur Guaino est à vomir et qu'il doit sortir rapidement de la politique." Yves, électeur de la 2e circonscription de Paris est très remonté. La raison ? Au soir du premier tour des élections législatives, Henri Guaino, ancien conseiller spécial du président Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012, a eu des mots très durs pour qualifier l'électorat de la circonscription dans laquelle il se présentait, et qui l'a placé en septième position, avec seulement 4,51% des suffrages. "L'électorat qui a voté dans la 2e circonscription de Paris aujourd'hui est, à mes yeux, à vomir", a-t-il lancé en direct sur BFMTV. Sa cible : les "bobos égoïstes" et la "bourgeoise traditionnelle, un peu pétainiste". Franceinfo est allé dans cette circonscription interroger ces électeurs insultés.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
182 commentaires - "Bobos égoïstes" ou "cathos pétainistes" ? Des électeurs de la circonscription d'Henri Guaino répondent à ses insultes
  • OUI, il a raison !!! Monsieur Henri Guaino dit vrai.

  • son retrait de la vie politique est une vraie bonne nouvelle et ses électeurs en seront ravis

  • Il a mille fois raisons, ne vous en déplaisent

    Comme quoi un sot trouve toujours un plus sot qui l'admire.

  • quand on ne respecte pas les gens ni meme les policiers qui assurent votre protection, le retour du baton ne tarde pas. Monsieur gueno vous n'etes pas au dessus des humains, et la justice vous le prouvera

  • Quand un parti politique est devenu incapable de gouverner correctement aux yeux des électeurs, il faut savoir accepter le résultat de la démocratie, M Guaino, et laisser sa place à des gens nouveaux.