Blanquefort : Bruno Le Maire "écœuré" par Ford, lui demande de revoir sa décision

Blanquefort : Bruno Le Maire "écœuré" par Ford, lui demande de revoir sa décision©Capture Public Sénat

, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 18h05

Après la décision de Ford de décliner l'offre de reprise de l'équipementier Punch, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a parlé de "trahison".


Cette décision de Ford met en péril les emplois de 850 salariés, dans l'usine de Blanquefort en Gironde. Pourtant, en début de semaine, Bruno Le Maire avait fortement appuyé l'offre de reprise et s'était impliqué personnellement dans le dossier.



Le ministre de l'Économie s'est dit "écœuré" et a pointé du doigt donc le constructeur américain, accusé de "trahison". Il a dit vouloir "profiter de la représentation nationale pour appeler Ford solennellement à réviser sa décision et à accepter la reprise de Punch".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.