Black Friday : le député Jean-François Parigi (LR) réclame son report

Black Friday : le député Jean-François Parigi (LR) réclame son report
Le Black Friday consiste en une soirée de soldes fin novembre

publié le jeudi 05 novembre 2020 à 08h57

Tous les ans se déroule fin novembre le Black Friday, journée de déstockage massif venue des Etats-Unis. Le député Jean-François Parigi (LR) demande son report au vu du contexte sanitaire.

Le Black Friday est une opération commerciale qui se déroule chaque année fin novembre.

Importée des Etats-Unis, cette soirée de soldes attire de nombreux consommateurs. En effet, les commerces bradent les prix sur de nombreux produits. Cette année, le Black Friday tombe le vendredi 27 novembre. Le député Jean-François Parigi (LR) réclame son report. Son initiative est soutenue par quatre autres parlementaires de son parti.


Dans une interview accordée au journal Le Parisien et parue ce jeudi 5 novembre, le député de la sixième circonscription de Seine-et-Marne revient sur sa démarche. Jean-François Parigi a écrit au ministre de l'économie Bruno Le Maire pour demander le report officiel du Black Friday. Il estime qu'il vaut mieux attendre la fin du confinement pour organiser ce genre d'opération commerciale.

6 milliards d'euros de retombées

"Dans le contexte actuel (...), le Black Friday comme il s'organiserait écarterait de fait des commerces de cette opération. (...) Le Black Friday génère 6 milliards d'euros. Il serait vraiment dommageable que nos commerces de proximité soient écartés de cette opération et de ces retombées", juge le député.

Jean-François Parigi est en outre favorable à une règlementation de cette opération commerciale. Une piste évoquée l'an passé par Delphine Batho.

Amazon dans le viseur

Le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) a pour sa part demandé "l'interdiction immédiate du Black Friday prévu à grand renfort de tapage médiatique pour le 27 novembre en plein confinement". Il dénonce l'attitude du géant Amazon, qui "serait bien inspiré d'interrompre spontanément et solidairement ses activités pour une période équivalente en 2021 à la fermeture du commerce physique en 2020."

Le groupe de Jeff Bezos avait lancé quelques jours avant l'annonce du reconfinement une campagne de communication à la radio, invitant les Français à faire leurs courses de Noël en ligne: "Achetez en avance et détendez-vous", proposait-il en annonçant un "Black Friday avant l'heure" du 26 octobre au 19 novembre.

La ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher a déclaré sur Europe 1 avoir "demandé à Amazon la suspension de la campagne sur le pré-Black Friday". Le groupe a simplement précisé à l'AFP qu'il allait suspendre sa campagne de communication.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.