Béziers : Robert Ménard au coeur d'une nouvelle polémique

Béziers : Robert Ménard au coeur d'une nouvelle polémique©Wochit

6Medias, publié le dimanche 08 octobre 2017 à 16h55

Après sa campagne controversée pour dénoncer la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités locales, Robert Ménard est au coeur d'une nouvelle polémique.



En cause encore, des affiches placardées dans la ville de Béziers.

L'édile met cette fois en scène Donald Trump et Kim Jong-un, bras dessus, bras dessous, unis et militant pour le passage des trains à grande vitesse dans la ville. Une affiche partagée par le compte Twitter de la mairie accompagnée du message : "Kim et Donald sont pour. C'est le TGV qui unira le monde. Tous unis pour le TGV jusqu'à Béziers !" Cette nouvelle campagne d'affichage n'a pas tardé à provoquer un tollé sur la toile. La plupart regrettant son caractère déplacé et inapproprié.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
218 commentaires - Béziers : Robert Ménard au coeur d'une nouvelle polémique
  • quoi un Rouge et bien je le redis super et si nous avions plus de Mr Robert Ménard en France , et bien nous n'en serions pas au niveau déplorable que la France connaît du fait du laxisme des autorités diverses !

  • La france, cette démocratie où on ne peut plus s'exprimer sans que les médias et les hypocrites bien pensants ne se sentent agressés, et entrainent une polémique stérile.

    très juste !

  • Béziers, la seule ville dont les affiches sont vues par la France entière. Belle pub.

  • Voici enfin un politique qui dit et fait ce qu'il pense ! chapeau

    d'accord avec vous !

  • "Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt" . C'est exactement ce que font ceux qui critiquent cette affiche en s'attachant à la forme plutôt qu'au fond... Défendant la venue du TGV dans sa ville (pour le plus grand bien de TOUS ses administrés), Ménard veut imager le fait que ce moyen de transport est un formidable trait d'union capable même de réconcilier les pires ennemis ...
    Mais, à la lecture des commentaires, il semble que le discours unique dont certains sont imprégnés ne laisse pas de place à la jugeote ...