Bertrand et Jacob (LR) déjeunent et conviennent de se revoir "dès octobre"

Bertrand et Jacob (LR) déjeunent et conviennent de se revoir "dès octobre"
Le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand, le 22 septembre 2020 au Sénat à Paris

, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 17h56

Le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand, qui se prépare à la présidentielle, et Christian Jacob, le patron de son ancien parti Les Républicains, ont pour la première fois en trois ans déjeuné en tête à tête mercredi à Paris, et convenu à cette occasion de se revoir "dès octobre".

"On a parlé des régionales" et "convenu de se revoir avant" le scrutin prévu au printemps, a déclaré à l'AFP Christian Jacob à la sortie de ce déjeuner privé organisé dans un restaurant du XVe arrondissement.

Les deux hommes devraient se revoir "dès octobre" a précisé Xavier Bertrand.

L'ancien ministre a exposé à M. Jacob sa stratégie présidentielle, qui s'inscrit dans une "logique de rassemblement". Christian Jacob "m'a tout à fait compris", a-t-il rapporté.

"LR c'est la famille politique où j'ai le plus d'amis, mais il faut la dépasser" pour s'adresser à une "droite populaire", a ajouté Xavier Bertrand, qui avait battu Marine Le Pen aux régionales de 2015 dans les Hauts-de-France.

"Je ne reviendrai pas en arrière", a ajouté l'ancien ministre de la Santé, qui a répété lors de ce déjeuner qu'il ne transformerait pas son mouvement La Manufacture en parti politique, mais qu'il ne reprendrait pas non plus sa carte chez LR.

"Ils ont les mêmes références. La droite ne gagne que quand elle parle aux classes populaires", a-t-on souligné dans l'entourage de M. Jacob, en se félicitant que LR soit "redevenu attractif".

Christian Jacob a précisé avoir chargé trois élus de la région, Daniel Fasquelle, Julien Dive et Sébastien Huyghe de "voir" Xavier Bertrand.

"Ils discuteront avec Xavier Bertrand de la composition des listes", a-t-on indiqué dans l'entourage du président des Républicains.

Une démarche similaire a été initiée en Ile-de-France où le sénateur Roger Karoutchi et le maire de la Garenne-Colombes Philippe Juvin parleront de la composition des listes avec la présidente de la région (ex-LR elle aussi) Valérie Pécresse.

Ce déjeuner était une première depuis 2017, lorsque le patron des Hauts-de-France avait claqué la porte du parti après l'élection de Laurent Wauquiez à sa tête.

Il s'inscrit dans le mouvement de rapprochement amorcé entre Xavier Bertrand et Les Républicains, confrontés à la délicate question de leur candidat à la présidentielle.

Le maire de Troyes François Baroin est longtemps apparu comme le candidat naturel de la droite mais, les doutes allant croissant sur sa volonté de se présenter, LR a repoussé à avril 2021 le choix de son champion.

D'ici là les régionales auront eu lieu, qui pourraient être déterminantes pour plusieurs potentiels prétendants à l'investiture de la droite, tels que Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.