Benoit Hamon : pourquoi Valls va sécher son investiture

Benoit Hamon : pourquoi Valls va sécher son investiture

6Medias, publié le lundi 30 janvier 2017 à 16h41

C'est ce qu'on appelle assurer le service minimum : après sa défaite au second tour de la primaire à gauche, Manuel Valls ne fait pas vraiment des pieds et des mains pour soutenir Benoit Hamon, comme le relève Le Lab. L'ex-Premier ministre avait prévenu qu'il ne défendrait pas le programme de son concurrent à l'élection, mais qu'il serait "loyal" et s'"effacera". Une expression qu'il faudrait désormais interpréter au pied de la lettre. D'après les informations du journaliste Jean-Jérôme Bertolus, confirmées au Lab par l'entourage de Benoit Hamon, Manuel Valls n'assistera pas à la convention d'investiture du vainqueur de la primaire le 5 février prochain.



Son excuse : l'ex-locataire de Matignon sera en vacances. Entre le ralliement de certains élus à Emmanuel Macron et cette absence lourde de sens, le sacro-saint rassemblement prêché par les cadres du parti risque fort d'être mis à mal.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU