Belattar à l'Elysée : «Une faute» selon Valls... qui se fait sèchement recadrer

Belattar à l'Elysée : «Une faute» selon Valls... qui se fait sèchement recadrer
Manuel Valls en février à l'Assemblée nationale.

Libération, publié le mercredi 30 mai 2018 à 17h57

Manuel Valls a une nouvelle fois dénoncé la nomination par le chef de l'Etat de Yassine Belattar au Conseil présidentiel des villes. «Une faute», s'est-il indigné ce mercredi sur France Inter. L'ancien Premier ministre n'a visiblement pas apprécié que l'«humoriste controversé» ait été choisi pour animer «l'événement de mobilisation en faveur des quartiers prioritaires» organisé au palais de l'Elysée le 23 mai. N'hésitant pas à le comparer à Dieudonné, autre «humoriste controversé», Valls estime que Belattar «porte le relativisme».

A l'appui de cette accusation, il a repris mercredi le passage d'un débat télévisé au cours duquel ce dernier avait estimé que Paris ne pouvait pas s'interdire de juger en France les jihadistes partis en Syrie. «Si nos

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.