Baromètre Ipsos-« Le Point » : coup de froid pour Emmanuel Macron

Baromètre Ipsos-« Le Point » : coup de froid pour Emmanuel Macron©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le mercredi 14 février 2018 à 17h35

Décrochage. Le creux de l'hiver s'avère compliqué pour le locataire de l'Élysée, dont la cote de popularité repart fortement à la baisse.

Un vent frais souffle sur la nuque d'Emmanuel Macron. Le président de la République perd ce mois-ci cinq points dans notre baromètre, pour tomber à 35 % d'opinions favorables. Le chef de l'État, qui ne faisait que progresser depuis le mois de septembre, pour atteindre 40 % au mois dernier, décroche donc à nouveau. Le mois de février est régulièrement glacial pour les nouveaux locataires de l'Élysée : c'est à cette date, en 2008 et en 2013, que Nicolas Sarkozy et François Hollande entameront la fin de leur état de grâce.

Emmanuel Macron pâtit quelque peu de son manque de capital politique. Là où Nicolas Sarkozy pouvait…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
15 commentaires - Baromètre Ipsos-« Le Point » : coup de froid pour Emmanuel Macron
  • M. Macron "pâtit quelque peu de son manque de capital politique', ou, plus simplement n'est pas estimé à la "bonne hauteur" par les français, ....... certaines de ses "réformes", plutôt "réformettes assez négatives", pour être gentil, ne plaisent pas, ....... on attend de la création de richesse par la France, pas de la répartition de sous entre français, ça, au siècle dernier, on a donné, et ça n'a jamais été bien probant, ........ on attend autre chose, c'est pour cela qu'on l'avait élu ........

  • M. Macron "pâtit quelque peu de son manque de capital politique', ou, plus simplement n'est pas estimé à la "bonne hauteur" par les français, ....... certaines de ses "réformes", plutôt "réformettes assez négatives", pour être gentil, ne plaisent pas, ....... on attend de la création de richesse par la France, pas de la répartition de sous entre français, ça, au siècle dernier, on a donné, et ça n'a j.

  • va encore falloir ressortir Brigitte pour redresser la barre

  • Une chose de certaine, les retraités lui feront payé cher le traitement qu'il leur impose : csg, retraité non réévaluées, politique dans les EPAD etc.... Il a perdu 10 points chez les retraités, c'est un début .et les retraités eux, s'abstiennent rarement aux élections et dans 4ans ils n'auront rien oubliés.

  • Tout le monde est contre ce gouvernement et il ne baisse de 5 points. Encore un coup de com le mois prochain on nous dira qu'il a repris 10 points. Avec toutes les lois qu'il met en place on ne parle que des retraites mais trés bientôt les salariés vont déchanter. Pour info je suis retraité et je cotise a l'augmentation de la CSG quand je travaillais on me disait tu cotises pour les retraités j'ai cotisé maintenant on me dit tu cotises pour les salariés (a la place des patrons)

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]