Baroin: "l'Etat pouvait retirer un de ses impôts", plutôt que de supprimer la taxe d'habitation

Baroin: "l'Etat pouvait retirer un de ses impôts", plutôt que de supprimer la taxe d'habitation

François Baroin, président de l'Association des maires de France, lors de leur 100e congrès, à Paris, le 23 novembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 22h15

François Baroin, président de l'Association des maires de France (AMF), a affirmé jeudi que si l'Etat voulait faire une politique en faveur du pouvoir d'achat, plutôt que de supprimer la taxe d'habitation dévolue aux communes, "il pouvait supprimer un de ses impôts".  

"Nous contestons le fait qu'on nous retire une ressource", a affirmé M. Baroin à Public Sénat et à l'AFP, à l'issue de la clôture du 100e congrès des maires de France, qui s'est tenu porte de Versailles à Paris.

"A la limite, si l'Etat voulait faire une politique +pouvoir d'achat+, il pouvait retirer un de ses impôts à lui mais pas retirer un impôt d'une commune", a-t-il dit.

Selon lui, "personne de sérieux ne s'accroche comme un rat sur un sac de grain au principe de la taxe d'habitation. Dans une ville comme  la ville de Troyes que je dirige, il y a 53% des gens qui ne la paient pas, il y a 42% de gens au niveau national". Mais "il y a un risque constitutionnel réel  pour le gouvernement, qui est de dire +elle est injuste pour 80% des gens mais on la garde pour 20%. Le président de la République a dit +je mesure ce risque+", a-t-il observé.

A l'instar du président de l'AMF et maire de Troyes, de nombreux élus locaux s'inquiètent de l'exonération de la taxe d'habitation pour 80% des contribuables, une des promesses phare du candidat Emmanuel Macron lors de la présidentielle, qui doit être intégralement compensée par l'Etat.

"Plus d'un Français sur deux ne paie pas l'impôt sur le revenu et 43% des gens représentent 80% des recettes de l'impôt sur le revenu. Peut-être peut-il y avoir une réflexion là", a-t-il suggéré. 

"Ce que nous, nous demandons, c'est la garantie d'une ressource autonome que nous maîtrisons et de conserver le lien entre l'habitant et notre commune pour une raison qui est presque une raison philosophique, qui est une raison identitaire d'enracinement autour de l'idée même de la commune".

"La personne qui habite dans un territoire, par sa contribution, participe au financement des services publics que, par ailleurs, elle sollicite et qui lui font du bien", a-t-il insisté.

 
37 commentaires - Baroin: "l'Etat pouvait retirer un de ses impôts", plutôt que de supprimer la taxe d'habitation
  • une fois de plus les fonctionnaires de Bercy ont choisi un moyen de pouvoir trouver d'autres recettes pour payer les deficits dont les fonctionnaires et agents publiques sont les grands responsables par le gaspillage dont ils montrent leurs principales qualités.
    ainsi il restera aux maires de doubler la taxe foncière puisque la gauche et les socialistes ont toujours été contre les propriétaires qu'ils presentent comme des riches

  • Dommage pour les maires , ils feront moins de rond-points un manque à gagner !

  • A propos de cette taxe comme sur tous les autres prélèvements quelle que soit leur forme, au nom de l'égalité, tous les foyers devraient payer sur ce qu'ils perçoivent. Une occasion pour élargir l'assiette et baisser les taux. Cela dit, les élus devraient cesser de pratiquer le clientélisme et les dépenses inutiles au profit de l'investissement.. C'est pour cela que je suis en faveur du non cumul des mandats et la limitation de ces derniers dans le temps.

  • Si les collectivités territoriales avaient accepté de secouer le cocotier en revoyant sans clientélisme la base complète de calcul de la taxe d'habitation et en faisant en sorte que chacun la paie quitte à en revoir les taux ,elles auraient conservé leur autonomie de décision et d'imposition.
    Mais l'autonomie va avec la responsabilité meme de déplaire.

  • Pratiquement tous les maires de France critique E.Macron qui supprime cet impôt.
    Mais demander au gens se qui pense de cette mesure la réponse est contraire à celle des maires. Car c'est l'impôt le plus injuste et tout le monde le dit.
    Les maires n'ont qu'a faire des économies sur d'autre poste. Se sont quand même toutes les collectivités qui ont embauchaient à tour de bras et maintenant elles ne savent plus quoi faire de tout ses personnels en sur nombres.
    Quelles fassent moins de rond points cela fera aussi des économies.

    Ils n'ont pas embaucher suffisamment de soutien scolaire semble t-il.

    c'est sur vous souhaitez voir plus de chomeurs

    Le rapport? Réfléchissez... c'est que la visite de ces pays se fait avec les centaines de millions d'euros de cadeaux alors que chez nous des citoyens meurent de froid...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]