Banlieues : des maires appellent au secours

Banlieues : des maires appellent au secours©WINFRIED ROTHERMEL / PICTURE ALLIANCE

franceinfo, publié le jeudi 26 avril 2018 à 19h29

Monsieur le maire a fait de ce lieu l'école de musique provisoire de sa ville : Grigny (Essonne), l'une des plus pauvres de France. Le bâtiment est une ancienne maternelle. 700 enfants y passent chaque semaine. La structure est complètement dégradée. "Je vous présente les seaux qui nous servent à récupérer l'eau de pluie par temps d'orage (...), les chiffons, qui nous servent aussi à éponger comme on peut", ironise le directeur.

"Nous sommes épuisés"

Cela fait dix ans qu'il reçoit les enfants de sa ville dans ces conditions, presque toujours des enfants de familles immigrées, que l'État lui demande d'accueillir. Le maire se demande combien de temps il pourra tenir. "La vie d'élu urgentiste de la République fait qu'on dure moins longtemps", explique Philippe Rio. Pas de

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.