Baisse des APL : Castaner "assume cette mesure qui peut paraître brutale"

Baisse des APL : Castaner "assume cette mesure qui peut paraître brutale"

Le porte-parole du gouvernement annonce une remise à plat de la politique du logement "d'ici la fin de l'année" (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mercredi 26 juillet 2017 à 10h36

Dans une interview au Parisien, le porte-parole du gouvernement défend la baisse des allocations logement malgré la polémique.

"Nous devons trouver 4,5 milliards d'euros d'économie pour ramener le déficit 2017 à 3%", souligne Christophe Castaner, interrogé par Le Parisien à propos d'une éventuelle marche arrière du gouvernement sur la baisse de 5 euros des APL.



Une baisse de 5 euros par mois et par ménage représenterait ainsi une économie mensuelle de 32,5 millions d'euros, soit 97,5 millions sur les trois derniers mois de l'année en cours. "Il y avait déjà eu des arbitrages pour baisser l'APL sous le gouvernement précédent", défend d'ailleurs le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement.

"À CHAQUE FOIS QUE VOUS FAITES DES ÉCONOMIES, VOUS FAITES DES MÉCONTENTS"

"Dans la loi de finances initiale pour 2017, le précédent gouvernement avait décidé de baisser l'APL à hauteur de 150 millions d'euros Au dernier moment, il a jugé la mesure impopulaire et ne l'a pas mise en oeuvre", insiste encore le porte-parole du gouvernement.

Christophe Castaner estime que "si on ne fait rien on ne pourra pas payer l'APL à la fin de l'année". "À chaque fois que vous faites des économies, vous faites des mécontents", déplore le porte-parole du gouvernement, qui considère que "la meilleure façon d'être populaire, c'est de ne rien faire".

"Nous assumons ces choix car nous sommes résolus à appliquer le programme du candidat Macron qui a prévu 60 milliards d'euros de baisse des dépenses publiques", conclut le le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, qui promet une remise à plat de la politique du logement "d'ici la fin de l'année"

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
64 commentaires - Baisse des APL : Castaner "assume cette mesure qui peut paraître brutale"
  • il oublie qu'il y a la réserve de l'assemblée 175 millions ,le pactole du sénat environ 1 milliard et après on nous dit que 5 euros c'est pour faire des économies....allons ,allons on nous prendrait pas pour ce que l'on est pas ?

  • Monsieur castener vous n'êtes pas en mesure d'assumer quoique ce soit bien que ceci vous plairait et prouverait votre utilité...Hélas vous n'êtes qu'un pion transparent dans un échiquier politique en pleine déliquescence et en perte de vitesse...

  • Il a raison , pour être populaire mieux vaut ne rien faire!!!! C'est toujours les autres? qui doivent faire l'éffort , mais surtout pas moi . 5e , Mélenchon ça représente même pas un paquet de cigarettes par mois , ça représente 3 café en mois par mois alors soyant sérieux !!!!Par contre ,dommage qu'on ai pas augmenté de 12 e /m les plus riches , comme ça on doublait la mise!!!!!

    et si demain ,on lui donnait le 10 ème de sa paie ,? curieux de voir ce qu'il dirait

  • Castaner, le regard du rugbyman qui entre en mêlée. On sent toute la finesse et l'humanité du personnage.

  • Et pour l'indemnité de résidence des députés, ministres et sénateurs, ils font quoi ?
    Economies ou non ? Comment ? ils ne pourront plus se payer le champagne !!!