Aux «universités de la liberté», Wauquiez se vend comme ultralibéral

Aux «universités de la liberté», Wauquiez se vend comme ultralibéral

Laurent Wauquiez avec Virginie Calmels, samedi à Paris

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 19 novembre 2017 à 15h34

Laurent Wauquiez ne pouvait pas louper le rendez-vous avec Virginie Calmels, sa future vice-présidente s'il est élu à la tête du parti Les Républicains. Samedi, en toute fin d'après-midi, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes est venu exposer sa vision du libéralisme devant «les universités de la liberté» organisées par le mouvement DroiteLib, conduit par la première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux. «On t'a un peu challengé, prévient Virginie Calmels, pour que tu nous dises quelle place tu vas accorder aux libéraux dans le parti que tu vas reconstruire.» Le favori à la présidence de LR apporte une bonne nouvelle : «Tout est à terre, tout est en ruines et les dinosaures ne sont plus là», annonce Wauquiez, qui «ne veut pas…

Lire la suite sur Libération

 
5 commentaires - Aux «universités de la liberté», Wauquiez se vend comme ultralibéral
  • avatar
    patouvu  (privé) -

    Si le peuple n'a rien à attendre de macron, il y a rien à attendre de bon non plus de ce type!!! Un retraité convaincu.

  • Il a été 4 fois ministre sous sarko et son bilan est le NEANT. quant aux retraites, c'est dans le programme de Macron. rien de nouveau à l'UMP.

  • Pourquoi pas, dans la mesure où l'économie est relancée, entraînant la diminution du chômage dont chacun va profiter, de l'indemnisé au retraité en passant par le salarié actif ?
    Le ticket Wauquiez/Calmels est une association gagnante pour l'ensemble de la France si les priorités de la sécurité, santé, relance de l'économie sont respectées dans leurs urgences.
    Il faut surtout le courage politique de tout mettre en oeuvre par des actes et non par effets d'annonces.
    Enfin, il faut cesser de monter les catégories actifs/retraités les unes contre les autres et réconcilier les Français : chacun a sa place, ceux qui ont déjà beaucoup donné et ceux qui se préparent à le faire sans amertume.

  • Il «  se vend comme «  : il y a de toute évidence la volonté de nuire à Mr Wauquiez rien que dans le titre

  • "Les universités de la liberté". Diantre. Un nom qui en jette.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]