Aux migrants extraordinaires la patrie reconnaissante... Et aux autres ?

Aux migrants extraordinaires la patrie reconnaissante... Et aux autres ?
Mamoudou Gassama à l'Elysée le 28 mai.

Libération, publié le lundi 28 mai 2018 à 18h06

Mamoudou Gassama est un héros. C'est le Spiderman de Paris. Il a sauvé un enfant de 4 ans. Aux migrants extraordinaires, la patrie est reconnaissante. Derrière la dictature de l'émotion choisie, derrière la belle histoire déculpabilisante, derrière la leçon d'humanisme, que reste-t-il ? Que dalle. Cachez cette lèpre sans visage que la France ne saurait voir.

Si vous êtes un exilé et que vous avez bravé la faim, la soif, si vous avez brûlé les frontières sans que votre carcasse ne s'échoue en Tunisie ou en Libye, si vous n'êtes pas allé remplir la panse insatiable de la Méditerranée, si vous venez d'atteindre l'Europe, encore un effort. Vous n'êtes qu'en demi-finale ! Vous n'êtes qu'à un acte de bravoure. Vous n'êtes qu'à une marche de l'exploit. Qu'à un coup d'

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.