Audition de Benalla : boycott annoncé des sénateurs LREM de la commission d'enquête

Audition de Benalla : boycott annoncé des sénateurs LREM de la commission d'enquête©Panoramic

, publié le dimanche 16 septembre 2018 à 16h20

Le président du groupe au Sénat ainsi que les trois sénateurs du parti présidentiel siégeant à la commission d'enquête sur l'affaire Benalla ont fait savoir qu'ils seraient absents mercredi pour l'audition de l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, rapporte BFM TV.

L'affaire Benalla s'envenime encore un peu plus. Dimanche 16 septembre, BFM TV rapporte que selon les déclarations de François Patriat, président du groupe LREM au Sénat, ni lui ni les trois autres sénateurs du parti présidentiel membres de la commission d'enquête sur l'affaire Benalla ne participeront aux auditions de l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron et de Vincent Crase.

Ces auditions doivent avoir lieu mercredi 19 septembre au palais du Luxembourg. "On ne va pas s'associer à cette mascarade. Le Sénat a d'autres sujets de préoccupation que l'affaire Benalla", explique François Patriat à franceinfo. "La commission et son président essayent de nous dire qu'il y a des zones d'ombre alors que tout a été dit. Dans ces auditions, on tourne en rond, on a le sentiment qu'on essaye de lancer la saison 2 de l'Affaire Benalla. En un mot, le Sénat est tombé bien bas", dénonce-t-il par ailleurs.



Un boycott du même ordre avait déjà été annoncé vendredi, sur BFM TV, par Alain Richard, sénateur LREM et ancien ministre de la Défense du gouvernement Jospin. L'audition d'Alexandre Benalla par la commission d'enquête du Sénat fait polémique depuis plusieurs jours déjà. La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a dénoncé une "instrumentalisation politique" de l'affaire, et mis en garde les sénateurs de la commission dans une tribune publiée dans Le Monde, le 15 septembre. "Le principe de séparation des pouvoirs interdit au Parlement d'empiéter sur le domaine judiciaire", a-t-elle notamment rappelé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.