"Au tableau", Christophe Castaner dit tout ce qu'il pense des "gilets jaunes"

"Au tableau", Christophe Castaner dit tout ce qu'il pense des "gilets jaunes"©Wochit

6Medias, publié le samedi 16 février 2019 à 14h10

Christophe Castaner a été invité à participer à l'émission de C8 "Au tableau". Dans l'épisode diffusé le 20 février prochain, le ministre de l'Intérieur a confessé sa pensée sur les "gilets jaunes", et évoqué les menaces subies par sa famille.

Des extraits révélés par Paris Match.

Son entrevue avec les écoliers d'"Au tableau" a largement tourné autour de la question des "gilets jaunes". Christophe Castaner exprime d'emblée des regrets, déclarant "incarner aussi une part de violence", "celle des policiers qui répliquent et qui ont blessé des gilets jaunes".



Le ministre de l'Intérieur apparaît ensuite assez défaitiste quant à trouver une solution au conflit : "Je sens que dans ce mouvement des gilets jaunes, il n'y a que des perdants. Au fond on est dans une société de haine. C'est comme si c'était une machine qui ne s'arrête pas. On a créé une sorte de monstre qui est sorti de sa boîte et il continue à s'agiter." Christophe Castaner explique ensuite aux écoliers que certains s'en prennent directement à sa famille : "Même à ma maison personnelle, où il y a mon épouse et une de mes filles, on leur adresse des lettres d'insultes, des lettres anonymes de menace." L'ancien porte-parole du gouvernement déclare enfin être étonné par la durée du mouvement des "gilets jaunes". Lui qui pensait qu'après le premier décès, celui d'une automobiliste le 17 novembre en Savoie, on allait "se mettre autour de la table pour discuter".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.