Au Salon de l'Agriculture, un retraité craque dans les bras d'Emmanuel Macron

Au Salon de l'Agriculture, un retraité craque dans les bras d'Emmanuel Macron
Emmanuel Macron au Salon de l'Agriculture, le 23 février 2019.

Orange avec AFP-Services, publié le samedi 23 février 2019 à 12h57

Alors qu'il déambulait au contact des visiteurs, le chef de l'État s'est retrouvé face à un retraité qui lui a fait part de ses difficultés financières. Après la promesse du président de s'occuper de son cas, l'homme, également handicapé, lui est tombé dans les bras.

Emmanuel Macron a ouvert ce samedi matin 23 février à Paris le Salon de l'Agriculture avec un discours d'une heure prononcé devant de jeunes européens. Appelant à "réinventer" la Politique agricole commune (PAC) et promettant de "ne rien lâcher" pour promouvoir l'agriculture française.

Le chef de l'État devait ensuite passer la journée au Salon. L'an dernier, il avait passé douze heures d'affilée dans les allées, répondant à aux visiteurs, y compris les plus hostiles.

Vers 11h, Emmanuel Macron s'est retrouvé nez-à-nez avec un retraité qui l'a interpellé sur ses difficultés financières. Également handicapé, cet homme lui a expliqué qu'il ne touchait que "698 euros" de minimum vieillesse. Une somme inférieure à ce qu'il devrait percevoir, a confirmé le président, qui a alors chargé ses équipes de s'occuper du dossier. Après lui avoir offert un petit cadeau, l'homme, père de quatre enfants, lui est tombé dans les bras, en larmes.



Le président de la République a également été interpellé à maintes reprises par des agriculteurs inquiets pour leur avenir.  "Il faut expliquer et entendre", a-t-il expliqué devant les caméras.



Emmanuel Macron s'est par ailleurs défendu d'être "un président des villes", arguant qu'il venait "d'une terre fière de son agriculture", la Picardie. "Je suis né à Amiens, pas à Paris", a-t-il rappelé.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.